A partir de Karatu, entre le lac Manyara et le Ngorongoro, on peut se diriger vers l’Ouest et le lac Eyasi, non loin duquel habitent les Hadzabes ou Khoisans, des chasseurs cueilleurs issus du peuple originel qui existait avant l’arrivée des Bantous. Depuis, une autre tribu, les Datogas (pasteurs proches des masaïs) venant de la région du Ngorongoro, sont venus s’y installer. Les Hadzabes vivent toujours de manière traditionnelle. Ils ressemblent étrangement aux Bushmen du Kalahari (au Botswana, en Namibie et en Afrique du Sud) par leurs caractéristiques physiques (teint clair cuivré, yeux bridés, petite taille), par leur langue à clics et par leur mode de vie. Ils se nourrissent de baies sauvages, de racines et de gibiers qu’ils chassent à l’arc depuis toujours, avec des flèches empoisonnées. La chasse et la récolte de miel sont les activités des hommes, tandis que les femmes et les enfants récoltent fruits, graines et racines. Les Hadzabes habitent dans des huttes en terre battue ou parfois dans des grottes. Ils s’habillent toujours en peau de bête (impalas ou babouins) décorée de coquillages et se déplacent en fonction des zones de chasse et de cueillette.

Nous pouvons organiser une rencontre authentique avec ces deux tribus, et même vous faire participer à une chasse avec les Hadzabes ! Ce n’est pas une chasse organisée pour vous, mais vous intégrerez un groupe de chasseurs qui partent tous les matins à la recherche de nourriture.