Le parc du lac Manyara, lac et forêt primaire

Ce parc, reconnu réserve mondiale de la biosphère en 1981, de 325 km², dont 250km² de lac, se situe au pied de la dépression de la vallée du Rift et à proximité du village de Mto Wa Mbu. La forêt primaire qui occupe une grande partie du parc est un magnifique exemple de la flore d’Afrique de l’Est : acacias, euphorbes candélabres, crotons, arbres à saucisses, baobabs, figuiers géants, etc. La diversité est étonnante et pourtant tout à fait naturelle. Le nom Manyara provient du mot masaï Emanyara, feuille d’Euphorbe, que l’on trouve autour du lac et dont les habitants se servent pour couvrir leur habitation traditionnelle.

Le lac d’eau alcaline qui s’étend sur les deux tiers de la réserve, est le refuge des flamants roses (phoenicopterus minor) qui se nourrissent d’algues minuscules. La Msasa River est l’habitat de nombreux oiseaux tels que : cigognes, pélicans, marabouts, oies d’Egypte, spatules, ibis, jabirus, aigles pêcheurs, en tout plus de 380 espèces recensées.
La réserve est riche en mammifères avec de nombreuses familles d’éléphants, des troupeaux de buffles, des hippos, des zèbres, des antilopes et des gazelles, des girafes etc.

Les félins sont également présents, à l’exception du guépard. Les lions ne sont pas toujours faciles à voir en raison de l’épaisseur de la forêt. C’est la raison pour laquelle, et c’est une des particularités de ce parc, ils se perchent dans de grands acacias pour mieux repérer leurs proies.

Le meilleur moment pour le visiter est entre les mois de Juin et de Décembre pour avoir le plus de chance de voir les animaux se déplacer pour boire.