Parc National de Ruaha

Le parc National de Ruaha se situe au centre de la Tanzanie, à l’Ouest des hauts plateaux d’Iringa. Sa superficie est de 12.950 Km2 et c’est ainsi le deuxième plus grand parc de Tanzanie. Le parc tire son nom de la rivière Ruaha qui serpente à travers la zone Est au niveau inférieur de la Rift valley. Ruaha est la déformation du mot Luvaha qui signifie ruisseau ou courant en langage Hehe, la tribu de cette région. La rivière prend sa source dans les marais de Buhoro au Nord-est de Mbeya et traverse le parc de Ruaha avec ses affluents dont la Nzombe river, puis se jette dans la Rufiji river avant de rejoindre le delta de Rufiji.

La vallée de la Ruaha river est probablement une extension de la vallée du Grand Rift et s’étire sur 160 Km le long de la limite Est à travers des gorges accidentées et de vastes plaines.
Au-delà des rivières et des marais, on découvre des collines boisées qui montent jusqu’aux pics de Datummbulwa (1.700 m) au Sud et Ikungu (1.830 m) à l’Ouest.

Les zones de végétation sont diverses, comprenant aussi bien de vastes plaines et des marais que des forêts denses. Au-delà des vallées, vers le Nord, prospèrent de magnifiques baobabs.

Pour certains, c’est très certainement le plus beau parc du pays, et par conséquent l’un des plus beaux endroits sauvages du Monde. C’est aussi, avec le Selous, le Tarangire et le parc de Chobe au Botswana, le plus important des sanctuaires d’éléphants. Eloigné de tout, il est encore très peu visité. La faune y est abondante : outre les lions, léopards, guépards, éléphants, hippopotames, crocodiles, girafes, buffles, gibs harnachés, il est presque facile d’y voir les grands coudous, des hippotragues noirs, des oryx et les fameux lycaons, sans oublier environ 370 espèces d’oiseaux.