Rejoignez nous sur Instagram
Safari en Tanzanie, au Kenya, en Ouganda, en Namibie et au Botswana

Dernière actualité

Dernières nouvelles de la « grande migration » - Septembre 2018

La tête de la migration arrive dans le Masaï Mara au Kenya au début du mois d’Août pour y rester jusqu’à la fin du mois d’Octobre.  

Avis voyageurs

  • Pauline PERELMAN - DISDIER En couple Voyage au Kenya du 02-08-2019 au 11-08-2019 Bonjour Pierre, Nous avons passé un merveilleux séjour. Notre demande n’était pas des plus simples puisqu’il vous fallait combiner le Kenya et la Tanzanie dans... Lire la suite
  • Caroline PEPIN En couple Voyage au Kenya du 06-01-2019 au 20-01-2019 Monsieur Blanchez, Voilà une semaine que nous sommes rentrés, mais nous sommes encore un peu là-bas. Cette Afrique, que vous nous avez si intensement fait vivre,... Lire la suite
  • Pascal PASQUALINI En couple Voyage au Kenya du 19-11-2018 au 28-11-2018 Cher Monsieur, De retour d’un safari de deux jours au Kenya (Amboseli) et de six jours en Tanzanie (Tarangire, Ngorongoro, Serengeti), je tenais à vous remercier... Lire la suite

Safari au Kenya

Une émouvante terre de contraste

« Au cours de mes safaris j’ai vu un troupeau de buffles de cent vingt-deux bêtes surgir du brouillard matinal sur un horizon cuivré comme si ces bêtes massives et grises, aux cornes horizontales et compliquées, étaient sorties du néant dans le but désintéressé d’enchanter mes yeux. J’ai vu toute une troupe d’éléphants en marche dans la forêt vierge, une forêt si épaisse, qu’il n’y filtrait que des éclaboussures de lumière. Les grandes bêtes avançaient comme si un rendez-vous les eût appelées au bout du monde. On eût dit la bordure gigantesque d’un vieux tapis persan, infiniment précieux, dans des tons d’or, de vert et de brun. J’ai regardé à plusieurs reprises des girafes se déplacer dans la plaine avec leur grâce particulière et inimitable, une grâce en quelque sorte végétale. Ce n’était pas des bêtes que l’on pensait en les voyant mais à des plantes rares et tachetées, à des fleurs géantes aux longues tiges. »

 

Karen Blixen – La ferme Africaine (out of Africa)

 

Ce que Karen Blixen décrit poétiquement est exactement ce que ressent le voyageur au spectacle sans cesse renouvelé offert par la brousse du Kenya. Ce pays de hauts plateaux, de montagnes, de forêts, de lacs, de savane et de prairie, mais aussi de déserts et de zones arides, est l’un des derniers sanctuaires où la faune sauvage s’épanouit dans une liberté totale.
La grande diversité des écosystèmes des 56 réserves et parcs nationaux répartis à travers le pays, explique la richesse de sa faune et de sa flore et offre l’occasion de safaris privés et sur mesure inoubliables.

Parmi les principales espèces de mammifères, le Kenya abrite plus de 80 espèces, depuis les plus célèbres tels que : lion, léopard, guépard, rhino, éléphant, hippo, buffle, girafe etc. jusqu’à la plus petite variété de gazelle à peine plus grosse qu’un lapin ! La faune avicole est, elle aussi, d’une richesse immense et compte plus de 1.000 espèces d’oiseaux.

Avec plus de 40 groupes ethniques de souche bantoue, couchitique et nilotique, le Kenya est un microcosme culturel de l’Afrique. Des populations de différentes parties du continent ont immigré au Kenya pendant des siècles, chacune apportant sa propre culture et son langage, créant une mosaïque colorée du genre humain, que l’on va côtoyer au cours du voyage. Nombre de gens célèbres ont aimé ce pays envoûtant. Parmi tant d’autres, citons les belles pages écrites par Joseph Kessel, Ernest Hemingway, Karen Blixen, Vivienne de Watteville que le voyageur pourra lire ou relire avant de venir nous rendre visite.

X Fermer
  a écrit ce commentaire
  -  

Date du voyage :