Rejoignez nous sur Instagram
Safari en Tanzanie, au Kenya, en Ouganda, en Namibie et au Botswana

La bande de Caprivi

La bande de Caprivi (nommée ainsi en l’honneur du chancelier allemand Leo von Caprivi) d’une longueur de 450 kilomètres et d’une largeur de 30 kilomètres, offre un visage différent du reste de la Namibie. C’est une langue de terre qui se glisse entre l’Angola, le Bostwana et la Zambie et qui vient toucher le Zimbabwe. Baignée par les rivières Kwando et Zambèze, elle prolonge le territoire namibien vers l’Est de l’Afrique australe.   C’est un véritable sanctuaire de la faune africaine où les réserves naturelles de Mudumu et Mamili protègent l’abondante faune sauvage qui vient profiter des régions marécageuses depuis le Botswana, l’Angola et la Zambie. Cette zone où la végétation est plus luxuriante, est riche en minerais.   Elle est le territoire des Capriviens, un peuple indépendant et fier. Partout dans les villages, cultivateurs, pêcheurs, éleveurs et artisans travaillent pendant que de nombreuses écoles forment les plus jeunes. Cette région rejoint les fameuses chutes Victoria, en bordant le Nord du Botswana.

Mahango Game Reserve

Tout près de la frontière avec le Botswana, et à l’entrée de la bande de Caprivi, la petite réserve animalière de Mahango, d’une superficie d’à peine 30 000 hectares, protège un petit coin de rivière pour la faune sauvage des régions voisines. Près des berges de l’Okavango, de vastes plaines de savane alternent avec des zones de forêt dense. Loin de tout, ce parc qui rappelle parfois le parc du Chobe au Botswana, a l’avantage d’être peu visité et d’offrir une grande diversité de gibier. Réputé pour ses grands troupeaux d’éléphants qui se déplacent en nombre de part et d’autre de l’Okavango à la saison sèche, il abrite une faune assez diverse : girafes, hippopotames, crocodiles, Koudous, impalas, hippotragues noirs, guibs harnachés, ainsi que des antilopes très rares adaptées à un environnement aquatique, les sitatungas, les cobs Lechwe et les cobs des roseaux. En étant très chanceux, vous pourrez même apercevoir des lions.   A Mahango, les visiteurs ont le droit de se promener à pied, permettant ainsi d’être au plus proche de la nature.

Bwabwata National Park

La partie Ouest de la Caprivi est considérée comme une réserve animalière. En 2002, le parc national de Mahango et le parc animalier de l’Ouest de Caprivi ont été réunis pour former le parc national de Bwabwata. Ce parc qui s’étend de la rivière Okavango à la rivière Kwando couvre plus de 5000 km2. La faune sauvage y est impressionnante, on y dénombre plusieurs milliers d’éléphants, buffles, hippopotames, différentes espèces d’antilopes, ainsi que des lions et des léopards.