Rejoignez nous sur Instagram
Safari en Tanzanie, au Kenya, en Ouganda, en Namibie et au Botswana

Le parc national de Tsavo

Tsavo fut déclaré parc National en 1948 ce qui en fait l’un des plus anciens parcs d’Afrique de l’Est.
Avec 20.812 KM2 (à peu de choses près la superficie de l’état d’Israël) c’est aussi l’un des plus vastes d’Afrique.

 

Le parc est divisé en deux zones, Tsavo West et Tsavo East séparées par la route qui relie Nairobi à Mombasa et le chemin de fer de la ligne Mombasa-Nairobi-Kampala.
Tsavo West (9065 KM2) est une zone vallonnée bordée au Nord par la chaîne des Chyulu Hills et au Sud par sa frontière avec la Tanzanie et le parc National de Mkomazi.

 

Tsavo est une association remarquable de paysages : les collines de Chyulu et de Taïta qui, à la tombée du jour, s’éclairent de toutes les nuances du bleu et de l’ocre, les plaines semi arides aux tons de gris pendant la majeure partie de l’année mais qui après quelques heures de pluie reverdissent et se couvrent d’un tapis de minuscules fleurs blanches, les savanes arborées d’acacias, les rivières bordées de palmiers. Il y a aussi des sources d’eau douce-Mzima Springs-qui ont crée des points d’eau et des étangs où vivent les hippos.
Tsavo, c’est la couleur rouge de la piste qui tranche sur un océan de broussaille aux nombreuses nuances de gris où se détachent d’énormes baobabs.

 

Tsavo East (11.747 KM2) est une zone plus aride bien qu’elle soit baignée par l’Athi River et la Galana River. Les paysages sont immenses et remarquables. Ils sont à ce point intacts que c’est là que fut tourné le film « la guerre du feu » du réalisateur français Jean-Jacques Annaud. Parmi les particularités qui méritent le détour il faut voir le Yatta plateau, la plus grande coulée de lave de cette région avec 290 KM2, les points d’eau de Mudanda et d’Aruba où se rassemblent les mammifères pendant la sécheresse et les Lugard’s falls, une succession de chutes d’eaux et de rapides sur la Galana river.

 

Séjourner dans un camp au bord de la Galana river et admirer le spectacle des familles d’éléphants qui viennent s’abreuver, est un moment inoubliable.
L’immense Tsavo est le refuge de nombreux mammifères : buffles, éléphants, guibs, bubals, élans, gérénuks, gazelles de Grant et gazelles de Thomson, impalas, dik-dik, kudus, cobs, zèbres, hippos, girafes, babouins, chacals, hyènes, quelques rhinos noirs. La population de félins, lions, léopards, guépards, est bien représentée même si l’interdiction de rouler hors piste rend leur découverte plus aléatoire.

 

Enfin Tsavo est un paradis pour les amateurs d’oiseaux, plus de 500 espèces y résident.