Rejoignez nous sur Instagram
Safari en Tanzanie, au Kenya, en Ouganda, en Namibie et au Botswana

Le parc National de Meru

Située au pied des contreforts du Mont Kenya, cette magnifique réserve très sauvage d’une superficie de 870 KM2 fait partie d’un ensemble de réserves totalisant 4.000 KM2 comprenant Meru, Kora, Bisanadi, Rahole et Kitui. Meru offre une étonnante diversité de paysages. Au Nord, les terres sont couvertes de broussailles épineuses, à l’Ouest, les prairies boisées s’étendent en collines volcaniques arrosées par des sources permanentes, à l’Est la terre rouge est couverte de savanes baignées par 3 rivières bordées de palmiers Doum et de palmiers à rafia. Le contraste entre ces deux zones est si grand que les pluies à l’Ouest sont deux fois plus abondantes qu’à l’Est.

 

Le fleuve Tana borde la réserve et on peut y pratiquer le rafting en certaines saisons. Il forme de belles chutes – les chutes d’Adamson- avant de reprendre son cours en direction de l’Océan Indien. Georges Adamson, le fameux Naturaliste (Elsa la lionne) a vécu longtemps dans cette réserve et dans la réserve adjacente de Kora. Le parc avait été victime d’un intense braconnage dans les années 80 et 90 et c’est grâce aux efforts du Kenya Wildlife Service à partir de 1999, de l’AFD (French developpement agency) et du FFEM (French found for global environment) à partir de 2002 et de tous les acteurs locaux qui ont participé à sa restauration que le parc est maintenant redevenu un endroit sûr où les animaux sont protégés. Ils sont cependant assez sauvages car ils sont peu confrontés aux visiteurs.

 

Zèbres de Grévy, éléphants, élans, cobs, girafes réticulées, bubals, reduncas, buffles, rhinos blancs, guépards, léopards, hippos, crocodiles, résident à Meru ainsi que plus de 300 espèces d’oiseaux.
Séjourner à Meru après Lewa Downs ou Samburu est une très belle expérience.
Altitude 730 m – saison humide : Avril, Mai, Juin, Novembre